Comment fidéliser sa clientèle...

Publié le par Poudre de Lune

Pour faire chauffer ma carte bleue chercher de l'inspiration dans le but de plagier des vêtements originaux existant déjà, je suis allée faire du lèche-vitrines la semaine dernière. Et complètement par hasard -oooooh, inutile de me jeter ce regard entendu, hein!-, je suis entrée dans une boutique... de rêve. La caverne d'Ali Baba!

Les bras chargés d'articles tous plus sublimes les uns que les autres, je me précipite vers le fond du magasin, pour essayer les-dites merveilles. La vendeuse, dont les effluves de transpiration tranchent avec le parfum que Charmant vient de m'offrir, me désigne mollement un coin moins encombré de son échoppe. Première surprise, pas de cabines d'essayages. Ou plus exactement, UNE cabine. Enfin, "cabine" est peut-être un peu présomptueux. Un rideau, accroché à une vulgaire barre de douche, délimite cet espace.
Qu'importe!
J'accroche mes cintres... enfin, je les entasse sur le sol, puisque rien n'a été prévu à cet effet, et je me débarrasse promptement de mes chaussures. Au contact du carrelage froid, je glisse un coup d'oeil par terre et avise un morceau de descente de lit à mes pieds. Soucieuse de ne pas tacher mes chaussettes, je décide de continuer à me geler les pieds à côté de la carpette. Mon enthousiasme à peine émoussé par les conditions d'essayage,  j'enfile un premier sarouel. Pas de miroir dans la "cabine". Ou plutôt, si, soyons honnête, un miroir, mais si petit que je ne peux que vérifier que je suis écarlate. Il fait chaud, dans cette boutique. Ca explique sans doute les effluves qui commencent à m'écoeurer. D'autant plus que la vendeuse ne cesse de m'envahir avec d'autres articles qui selon elle devraient m'aller comme un gant. Moi, j'ai que 2 mains, hein!

Je surgis de la "cabine" et avise un miroir en pied. Juste à côté du comptoir savamment dissimulé sous un monceau de frippes. Comptoir auprès duquel trônent la patronne et sa fille. Charmée par l'image qui m'est renvoyée, je parviens, en apnée, à conserver la vivacité d'esprit suffisante pour conclure que celui-ci, ce sarouel, ce merveilleux sarouel dont j'ai rêvé sans le savoir, va être mien. Incessamment sous peu...
La patronne s'approche, et avec des effets de manches accompagnés de l'odeur que je suppose (je suis toujours en apnée, je te rappelle, cher visiteur... la performance commence à être admirable, là...), me rajuste la ceinture. Trop beaaaaaauuuuuu! En choeur, elle et sa fille s'extasient avec force superlatifs savamment choisis.

Je me retire derrière mon rideau pour inspirer bruyamment tout en retirant le sarouel. Heureuse de cette victoire que je dédie intérieurement à WéWé, j'entreprends d'enfiler un pantalon, tout ce qu'il y a de plus mimi... mais l'enfilage s'arrête inopinément au milieu des cuisses. Va comprendre. Mal taillé, sans doute. Dépitée, je jette le pantalon sur le tapis cracra. Vu sous cet angle, finalement, il n'est pas si mimi que ça... Et puis tiens, c'est peut-être un message du St patron des dépenses impulsives qui souhaite ménager ma CB? Soudainement frappée de raison, je n'essaie rien de plus, je m'arrête là.
Derrière le rideau, l'odorante patronne et sa fille m'attendent, tout en commentant:
"Ces sarouels ne conviennent pas à tout le monde, vous savez? Mais vous êtes fine... Ces coupes  vous vont bien..."

Ce sont elles, les professionnelles. Et moi, je fais confiance aux pros... Alors que je dégaine ma CB. La fille de la patronne me lance dans un sourire: "Vous portez Hypnotic Poison... Je reconnais tous les parfums..."
J'en reste coîte! Un tel nez pour une telle filiation... Les chiens font parfois des chats!



Je suis repartie les bras chargés de supers affaires.
Et une carte de fidélité.
Elle est vraiment trop géniale, cette boutique!

Publié dans WW: Poudre fond!

Commenter cet article

Thanys 23/02/2010 19:03


On peut les voir, ces jolies tenues ? :-)


Poudre de Lune 23/02/2010 19:04


J'm'en vas te faire plaisir, rien qu'à toi, allez... J'appelle Charmant, qui va me faire office de photographe...


guiguide1975 23/02/2010 09:30


ah ah ah tu me fais rire des le matin toi!
b tu n'as plus qu'a nous montrer ca en photo , hein!!! ;)